Les activités de médiation restent autorisées

Dans le cadre du semi-confinement actuel, les établissements effectuant des médiations n'entrent pas dans la catégorie des institutions fermées

L'Office de l'action, de l'insertion et de l'intégration sociales (OAIS) a confirmé à la Maison genevoise des médiations que les établissements effectuant des médiations, n'entrent  pas dans les institutions fermées au sens de l'art. 11, al. 1, selon l'arrêté du Conseil d'Etat (ACE) du 1er novembre 2020.

Les associations sont tenues de prendre des mesures de protection qui sont énumérées à l'article 12 de l'ACE précité (solution hydro-alcoolique à mettre à disposition des personnes, désinfection préalable des mains avant d'entrer dans les locaux, port du masque en permanence dès l'entrée dans l'établissement, respect de la distance interpersonnelle, nettoyage des surfaces touchées avec les mains par la clientèle (art. 12 al. 1 à 7 ACE précité).

Un plan de protection doit être établi et connu des collaboratrices et collaborateurs.